ETIOMEDECINE

Notre société a énormément valorisé l'intellect au détriment du ressenti, au point que nous nous sommes coupés d'une partie notre être. Or ce corps est la manifestation de notre état de bonne santé.

Nous avons conscience des informations qui passent par nos 5 sens, alors que les informations qui passent par nos sens extra-corporels sont inconscients. Ce n'est pas parce qu'ils ne sont pas conscients qu'ils n'existent pas. Prenez l'exemple du vent: on ne le voit pas, par contre nous voyons ses manifestations sur les arbres, les nuages, le fil à linge, la mer...

L'étiomédecine est un soin énergétique qui permet d'apporter certaines solutions thérapeutiques.

"C'est seulement quand l'énergie est freinée que nous avons conscience de son existence"

Jean-Louis Brinette

L'énergie est une information en mouvement, elle n'est rien d'autre.

Elle est E=1/2mc² (E:l'énergie, m:la masse c'est à dire l'information, le concept et c la célérité ou la vitesse mais ou c est également d/t soit la distance parcourue en un temps donné). C'est pourquoi la notion de temps est importante dans toute thérapie énergétique.

La bonne santé est l'état dans lequel notre énergie ne rencontre pas d'obstacle. 

L'exploration énergétique se fait via le RAC (Réflexe Auriculo-Cardiaque) découvert par le Dr Paul Nogier: c'est une information supplémentaire qui se superpose au rythme artériel. Lors du soin, j'utilise l'artère radial càd le pouls du poignet. Je peux ainsi tester les couches et les centres énergétiques.

Notre énergie vitale est organisée:

- en couches d'énergie (le corps éthérique: 8 à 10 cm en dehors de notre corps, le corps astral: il peut mesurer plusieurs mètres depuis la couche éthérique et le plan causal qui n'est pas un corps énergétique propre à un individu).

- et en centres d'énergie ( les chakras)

"Toutes nos expériences et tout notre apprentissage de vie sont inscrits

dans nos couches d'énergie"

J.L Brinette

- Au niveau du corps éthérique, nous retrouvons toutes les sensations de plaisir, douleur, peur, sensations neuro-végétatives: faim, soif, chaud, froid. Nous les retrouvons à différentes distances du corps dans des plans parallèles.

- Le corps astral ne devrait former qu'une seule couche mais la plupart du temps, nous retrouvons 2 couches: le corps émotionnel et le corps mental. C'est ce qui créer une dysharmonie entre le ressenti et la pensée, ce qui sur le plan neurologique crée une dysharmonie cerveau droit /cerveau gauche. Le cerveau gauche étant plutôt le cerveau analytique, rationnel où la pensée est linéaire, alors que le droit est celui qui permet la conscience, voit la globalité, fait les liens avec les choses, est intuitif.

"Le désarroi dans lequel nous nous trouvons est en fait une aubaine: il témoigne

de notre sensibilité.

Ceux qui traversent la vie sans le moindre sentiment de détresse sont inconscients.

La détresse induite par notre prise de conscience recèle un immense potentiel de transformation, un trésor d'énergie dans lequel nous pouvons puiser à pleines mains et que nous pouvons utiliser pour construire quelque chose de meilleur, ce que l'indifférence ne permet pas."

JIGME KHYENTSE RINPOCHE